fbpx

Adopter une monnaie locale dans sa commune

« Bien plus qu’un  moyen  de  sensibiliser  à  une consommation éthique, la monnaie citoyenne peut constituer un véritable outil de transition. » Jean-Yves Buron

Objectifs

En acceptant les monnaies citoyennes, Oxfam-Magasins du monde s’inscrit résolument dans le mouvement de la Transition et perpétue son projet de contribuer à la mise en place de modèles économiques alternatifs qui tentent de remettre l’économie au service de l’humain et de son environnement.

Pistes d’actions – Comment je peux agir ?

Tout d’abord il faut se renseigner sur l’existence ou non d’une monnaie locale dans votre village, ville, commune ou région.

Si ce n’est pas le cas, vous pouvez contacter les organisations porteuses d’une monnaie locale dans une autre région pour vous renseigner de la meilleure marche à suivre, pour mener à bien un tel projet.

Les monnaies locales en Belgique sont les suivantes :

EN CIRCULATION : L’Épi en Lorraine belge, le Valeureux à Liège, les Blés à Grez-Doiceau et, à Mons-Borinage, le Ropi.

SUR LE POINT DE SE LANCER: Le Lumsou à Namur et le Voltî du coté de Marche-Rochefort-Ciney.

EN PROJET : Le Talent à Louvain-la-Neuve, le Solatoi à Ath, l’Ôrno à Gembloux, à Charleroi, à Saint-Gilles (Bruxelles) et Boitsfort (Bruxelles).

Si une monnaie locale existe dans votre région, n’attendez plus pour prendre les informations nécessaires pour vous en fournir et utiliser cette monnaie dans les commerces qui l’acceptent.

Si vous êtes membre d’une équipe Oxfam-Magasins du monde et que vous désirez accepter la monnaie locale de votre région dans votre magasin, votre JM, lors d’un petit déjeuner Oxfam ou d’un autre événement, une fiche pratique avec toutes les informations dont vous avez besoin existe.

Impact

D’après Jean-Yves Buron, il est encore difficile de mesurer l’impact des monnaies citoyennes  belges sur  les  économies  locales,  tellement  elles  sont  récentes et prennent  du  temps  à  se  mettre  en  place.  Ceci  dit,  quelques  avantages sont déjà visibles.

Du  côté  du Valeureux,  à  Liège,  on  constate  déjà  que les  partenaires apprécient  la  visibilité et  la  promotion  que  leur  offre  la  monnaie.  Compte tenu   du   fait   que   les   systèmes   publicitaires   ne   sont   le   plus   souvent accessibles  qu’aux  grandes  multinationales,  c’est  un  élément  non négligeable.  Les  partenaires  du Valeureux apprécient  aussi  la  mise  en réseau   avec  d’autres  commerçants  ou  prestataires  de  services.  Le Valeureux leur facilite la prospection. L’accès à une nouvelle clientèle les réjouit aussi. Du côté de l’Épi,  en  Lorraine  belge,  des  agriculteurs  trouvent déjà un grand avantage à utiliser cette monnaie qui resserre les liens entre les «mangeurs»  et  les  producteurs. Les circuits courts s’en retrouvent concrètement renforcés.

« Ils l’ont fait »

Depuis plusieurs années le magasin Oxfam-Magasins du monde de Virton accepte la monnaie locale « L’Épi Lorrain » et offre même aux clientes et aux clients la possibilité d’échanger les euros et en Épis.

Pour aller plus loin

Jean-Yves Buron, « La monnaie citoyenne : un outil de Transition ? », Vivre Ensemble Education, Juin 2016 : http://vivre-ensemble.be/IMG/pdf/2016-03_monnaie_citoyenne_transition.pdf.

Remplissez ce petit formulaire pour que nous puissions vous placez sur la carte :

Oxfam s’engage à ne pas communiquer à d’autres vos données personnelles ou vos photos. A tout moment, vous pouvez nous demander de les retirer du site.

Partager!