Derrière le code-barre

Made in misery ? Non merci !

Vous en avez marre d’acheter des produits les yeux fermés, sans savoir si celle ou celui qui l’a fabriqué l’a fait en humain ou en esclave des temps modernes ? Sans savoir si l’environnement a été encore une fois saccagé ? Alors rejoignez-notre campagne “Derrière le code-barre“.

Nos supermarchés n’en font pas assez pour s’assurer que les produits qu’ils vendent sont respectueux des droits humains et de l’environnement. D’où l’importance de soutenir, lors des élections de mai 2019, une loi basée sur le principe de “devoir de vigilance“.

Exigeons la transparence et le respect des droits humains

Face aux géants de la grande distribution, Oxfam-Magasins du monde défend un modèle basé sur les circuits courts – avec le minimum d’intermédiaires entre les producteurs/trices et le public consommateur – sur le prix juste, sur le respect de l’humain (bonnes conditions de travail, égalité femmes-hommes, avantages sociaux…) et sur le respect de l’environnement.

Nous voudrions que ces mêmes règles soient appliquées par les multinationales et par la grande distribution. C’est pourquoi nous soutenons, à l’approche des élections de mai 2019, une nouvelle loi basée sur le principe de « devoir de vigilance », comme cela existe déjà en France ou aux Pays-Bas.

La Belgique mauvaise élève

Le 20 novembre 2018, le texte de la Déclaration des droits des paysan·ne·s, adopté au Conseil des Droits de l’Homme à Genève, a été mis au vote à la Troisième Commission de l’Assemblée générale des Nations Unies à New York. Résultat : les États ont massivement voté l’adoption défi nitive de la Déclaration par l’Assemblée générale des Nations Unies mi-décembre.

Une victoire pour les paysannes et paysans du monde entier, mais une déception teintée de révolte pour les organisations paysannes et la société civile européenne et belge en particulier. En s’abstenant de voter, la Belgique rate une fois encore l’occasion de soutenir les artisan·e·s du modèle agroalimentaire de demain.

Le 26 mai, votons pour plus de justice dans notre caddie !

Comment agir ?

Signez la pétition

Mettons fin à la souffrance qui se cache derrière notre alimentation. Il est grand temps d’exiger de la part des multinationales, tout secteur confondu, plus de transparence.

Aidez-nous à remettre ce sujet au cœur des débats lors des prochaines élections. Demandez la fin des conditions de travail dangereuses et inhumaines, l’implémentation d’un salaire équitable ainsi qu’un emploi sûr et décent pour toutes et tous en signant la pétition

Signez la pétition

Participez à un (pré)apéro politique avec le CNCD-11.11.11

Dans votre province/région, participez à une rencontre pour interpeller les candidat·e·s  aux élections régionales et fédérales.

Participez à un apéro polique

Journée internationale des luttes paysannes du 17 avril

Venez interpeller nos parlementaires sur leur positionnement au sujet de la transition
du modèle agricole.

En savoir plus

Journée Slow Fashion le 26 avril à la Tricoterie (Saint-Gilles)

Oxfam-Magasins du monde organise un événement autour de la Slow Fashion en collaboration avec La Tricoterie et l’ASBL Fashion Revolution le vendredi 26 avril 2019 de 11h à 4h du matin. Une journée et soirée festive pour comprendre les dérives du secteur textile et proposer des alternatives. Venez découvrir des pistes concrètes pour s’habiller Slow et rencontrer les acteurs de la mode éthique !

En savoir plus

Manifestation Tam Tam le 12 mai

Venez manifester avec nous pour obliger les multinationales à assurer une transparence et le respect des droits humains tout au long de la chaîne d’approvisionnement.

En savoir plus

Outils

Actu

Le devoir de vigilance des entreprises, un outil au service des droits humains et de l’environnement

Avec une telle loi, les entreprises seraient contraintes d’évaluer et de traiter régulièrement les risques …

Derrière le code-barre, des vies au rabais

Plus précisément ? Selon la Déclaration Universelle des Droits de l’Homme et selon l’Organisation Internationale …

Le “donut”, une boussole pour mettre le cap sur un nouveau monde

Le concept de développement durable, apparu à la fin des années 1980, a lui aussi …

Quand des fruits et légumes issus de l’esclavage moderne se retrouvent dans nos supermarchés

Les habitations où on loge sont construites avec des matériaux de récupération qu’on trouve un …

Des crevettes rouge sang

Prak, 30 ans, marin d’origine cambodgienne engagé sur un bateau de pêche en Thaïlande. Après …

Avec, sans ou contre le politique ?

D’autres préfèrent agir « sans » le politique, en construisant par exemple leur propre alternative …

Partager!