Le commerce équitable : aussi un mouvement pour le travail décent

Le commerce équitable : aussi un mouvement pour le travail décent

24 avril 2013 : 1.127 personnes meurent dans l’effondrement de l’usine Rana Plaza au Bangladesh. Toutes fabriquaient les t-shirts que nous portons tous les jours. Aléas de la vie ? Coïncidence ? Non, simplement le résultat de règles commerciales qui favorisent toujours les multinationales, au détriment des droits des travailleurs qui continuent à se dégrader au Sud et au Nord.

Au Bangladesh, il existe pourtant aussi des travailleurs qui font respecter leurs droits. Ce sont ceux qui travaillent pour des filières de commerce équitable. Le mouvement du commerce équitable – citoyens, producteurs, travailleurs et organisations – est aussi préoccupé par les droits des travailleurs et considère que le commerce peut être un outil de développement au service des droits humains et du travail, mais à la condition qu’il soit correctement régulé.

En parallèle des apéros politiques de mars, le CNCD-11.11.11 a interrogé les partis politiques sur les différents thèmes abordés. Découvrez leurs réponses concernant la thématique « Commerce équitable et travail décent », animée par Oxfam-Magasins du monde et achACT.

achACT a également interpellé directement les partis pour connaître leurs positions. Découvrez leurs réponses.

A lire

Répression violente des manifestations au Cambodge : les marques doivent agir

Les 2 et 3 janvier derniers, au Cambodge, le mouvement de grève des travailleurs de …

Nouveau salaire minimum au Bangladesh. Encore très loin d’un salaire vital !

Jeudi 14 novembre, le gouvernement du Bangladesh a annoncé le nouveau montant du salaire minimum …

© Michel Cermak

Est-ce là le prix de nos t-shirts ? : la question du salaire vital à la RTBF

L’émission Transversales sur La Première (RTBF) a consacré son édition du samedi 26 octobre aux …

Partager!