COVID-19 : Nos partenaires n’ont aucun revenu de remplacement. Ce sont vos dons qui sauveront leurs vies !

Nous avons reçu des messages de la plupart de nos partenaires directs du « Sud ». En Asie, en Amérique latine et en Afrique, les situations nationales et locales sont partout préoccupantes, voire catastrophiques  : c’est leur vie qui est en jeu. Et, avec le cyclone Amphan qui a touché le Nord-Est de l'Inde et le Bangladesh, certains de nos partenaires fournisseurs ont été doublement impactés.

Sans capacité de production ou sans commandes de leurs clients, ils/elles n’ont tout simplement plus de revenus. Du jour au lendemain, une famille peut se retrouver sans ressources et avoir des difficultés à se nourrir. Comme l’écrit la directrice de Saffy aux Philippines, « pas de travail, pas d’argent ». L’épidémie du coronavirus risque donc d’accroitre rapidement et fortement leur précarité.

Pour sauvegarder l’outil de travail des petites organisations et la vie des artisans et des artisanes avec lesquels nous travaillons, nous organisons la solidarité vis-à-vis des « nos proches lointains ». Les aider directement s’est soutenir une économie au service de la société et pas une société au service de l’économie. Les soutenir, c’est faire en sorte que l’après coronavirus ne soit pas juste « recommencer comme avant » !

Finançons un après solidaire en sauvant les producteurs et productrices du commerce équitable !

Les dons versés à Oxfam-Magasins du monde sont déductibles fiscalement quand ils atteignent ou dépassent 40€ en un an. De plus, la réduction d’impôt pour les dons effectués en 2020* à des institutions agréées passe de 45 à 60%. Le plafond de la réduction d’impôt au titre de libéralités est porté de 10 à 20% du revenu net imposable.

Pour organiser le partage, partiel ou total, de vos biens de votre vivant, pensez à la donation.

Vous n’avez par d’héritier en ligne directe? Optez pour un legs en duo.

Montant total
 
 
On Behalf Of Organization
Coordonnées personnelles

Partager!