Le commerce équitable, un outil au service de la démocratie ?

producteurs-defavorises

À l’inverse du commerce conventionnel qui doit rétribuer les actionnaires, le commerce équitable profite directement aux producteurs.

Oxfam commercialise des produits authentiques et de qualité, sur base d’une logique de dialogue avec ses partenaires producteurs. Ça veut dire quoi concrètement ?

Cela veut dire qu’Oxfam considère qu’il faut soutenir les producteurs pour les aider à se renforcer tant au niveau de la qualité que du respect d’autres critères sociaux ou environnementaux. Cela se fait dans le cadre d’une relation à long terme basée sur le dialogue et la confiance.

Oxfam se focalise sur les producteurs les plus défavorisés, exclus des marchés conventionnels, voire même du commerce équitable labellisé. Un bon exemple est l’aide aux producteurs de café de la Sopacdi au Kivu, une région du Congo affectée par de nombreux conflits.

 

Oxfam met l’accent sur une plus grande cohérence environnementale. « L’agriculture biologique demande beaucoup de main d’oeuvre, mais je dépense moins en engrais. La terre est saine et favorise la bonne santé de mes arbres. » Nelson Borges, producteur d’oranges pour Coopealnor (Brésil)

Partager!