Souveraineté alimentaire

Rice fields in Takom village, Battambang.

La Souveraineté Alimentaire est entendue comme : « Le droit des peuples et des États à déterminer eux-mêmes leurs politiques alimentaires et agricoles, sans porter atteinte à autrui ». Il s’agit d’un principe politique fort qui place l’alimentation au cœur du débat démocratique. Celui-ci fédère toute une série d’acteurs des pays du Nord et du Sud, inquiets des dérives de notre système alimentaire qui s’inscrit dans la logique économique néolibérale, sans tenir compte des attentes légitimes de notre société.

Notre action vise à ouvrir le débat sur le fonctionnement de notre système alimentaire et à soutenir le développement des modèles alternatifs de production, de distribution et de consommation.

A lire

Faim zéro et agriculture durable : les citoyens se mobilisent, que font les responsables politiques ?

C’est la Journée mondiale de l’alimentation. 821 millions de personnes se trouvent en situation de …

Analyse

Transition agroécologique de la filière laitière wallonne

Après l’analyse sur La souveraineté alimentaire à l’épreuve du secteur laitier wallon publiée en 2016, …

Le 17 avril, mobilisons-nous pour soutenir les paysan.ne.s

Le 17 avril 1996, 19 paysans brésiliens du « Mouvement des sans-terres » sont assassinés lors d’une …

Partager!